Transsibérien

Contrairement au transmongolien qui nous faisait parcourir des paysages très variés, le transsibérien nous fait traverser des milliers de kilomètres de taïga. La forêt boréale et ses conifères pendant 3 jours et demi de voyage. C’est beau mais il faut bien l’avouer, un peu monotone. Le confort du wagon était également un cran en dessous de notre premier train (c’était un peu moins cher également). Ici, point de cabine mais un wagon de couchettes pour 50 personnes qui changent régulièrement au fil des arrêts. Beaucoup de kazakhs, d’ouzbeks et d’autres ex-républiques soviétiques qui se déplacent pour travailler. Bref, un moyen de transport pratique mais pas le train mytique, cossu et 1ère classe que l’on voit dans les films.
Après ce long trajet, la douche fut la bienvenue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook